Réussir sa transition
16 décembre 2020

Comment tirer profit d’une période de vide professionnel ?

Comment tirer profit d'une période de vide professionnel ?

Φ Temps de lecture : 3′

Ahhh les périodes de vide professionnel… Elles sont presque un passage obligé dans nos vies modernes où nos carrières ne sont plus linéaires. Parfois subies, parfois choisies, elles ont la particularité de nous mettre face à nos angoisses : “Comment justifier un trou dans le CV ?” “Que répondre en société quand on nous pose la question de ce que l’on veut faire dans la vie ?” “Comment s’assurer de ne pas perdre son temps dans ces moments de transition ?”. Alors, si vous êtes dans le creux de la vague, voici 3 questions à vous poser pour mieux vivre cette période de latence … et en faire quelque chose de fertile !

#1 - Quel est mon rapport au vide ?

La première chose que nous vous invitons à interroger, c’est votre rapport au vide. Pour cela, il est utile de vous reconnecter à vos émotions, d’essayer de mettre des mots sur les maux. Que ressentez-vous par rapport à cette période d’inactivité ? De la honte ? De la tristesse ? Est-ce que c’est plutôt la peur qui vient vous chercher ? Et si oui, la peur de quoi ? Peur du regard des autres ? Peur du trou dans le CV ? Est-ce que vous pouvez également déceler des choses positives : du soulagement, de l’apaisement, un sentiment de liberté, peut-être ? Commencer par faire ce petit inventaire émotionnel intérieur va vous aider à prendre du recul et de la distance vis-à-vis de votre rapport au vide, un premier pas pour l’apaiser.

#2 - Qu’est ce que j’ai de positif à ma disposition ?

Même si vous avez choisi cette période d’inactivité, il y a toujours un moment où vous risquez de broyer du noir. Rassurez-vous, c’est normal ! Nous vous invitons donc à créer votre propre kit de survie anti-morosité, en listant les choses qui peuvent vous aider dans ces moments plus difficiles. Cela peut être des gens : des amis, une famille sur qui compter, mais aussi des lieux qui vous font du bien et qui vous ressourcent, ou encore des activités qui vous font plaisir.

#3 - Comment ai-je envie d’occuper mon temps ?

Il est probable que votre recherche d’emploi ne vous occupe pas toute la journée. Pas de panique, c’est normal, et peut-être même souhaitable. Qu’avez-vous envie de faire du temps dont vous disposez ? Cela peut être des choses productives comme se former, des choses utiles, comme contribuer à un projet qui vous tient à coeur, ou encore des choses qui vous font plaisir tout simplement. Ne rien faire est aussi une option possible, et pas la peine de culpabiliser !

Quoi que vous ayez envie de faire… je vous encourage à en profiter, à laisser le temps un peu couler, à profiter des moments sans trop trop angoisser pour l’avenir. Bon courage et vive le vide !!

Vous souhaitez poursuivre l’exploration de vos réflexions professionnelles ? 

  • Abonnez-vous à notre série somanyQuestions sur Youtube
  • Rejoignez la newsletter Trajectoires, votre dose d’inspiration bi-mensuelle pour questionner le travail
  • Suivez notre programme 7 jours pour faire le point sur vos envies pros
  • Faites le Workoscope, le test pour explorer votre rapport au travail
Vous souhaitez poursuivre l’exploration
de vos réflexions professionnelles ?