Peut-on quitter son job en période de “crise” ?

Φ Temps de lecture : 3′

C’est la crise ! Le mot est sur toutes les lèvres. Son impact est déjà visible et fait bouger le monde de l’entreprise. Télétravail, nouvelles normes sanitaires, plan sociaux… Certains doivent aller jusqu’à mettre la clé sous la porte. Dans ce contexte, difficile de ne pas se réjouir d’avoir pu garder son emploi. Alors quand un job ne nous satisfait plus, il est légitime de se demander s’il est bien raisonnable de le quitter. Si tel est votre cas, voici quelques pistes de réflexions pour vous aider à démêler le problème.

#1 - Pourquoi je veux quitter ce job, maintenant ?

La première question que nous vous invitons à vous poser c’est : “pourquoi ai-je envie de quitter ce job maintenant ?” Essayez de formuler ce qui ne vous convient plus dans votre situation professionnelle actuelle, pourquoi et depuis quand. Est ce que c’est le contenu du job qui vous ennuie ? Est-ce le management de votre entreprise avec lequel vous ne vous sentez plus aligné.e ? Est-ce la taille de l’entreprise qui ne vous convient pas ? Est-ce la mission de la boîte qui n’est pas en accord avec vos valeurs ? Il peut y avoir de multiples causes à votre mal être au travail. Prendre le temps de poser le problème vous permettra d’y voir plus clair. Car souvent, lorsque ça ne va pas, nous pouvons avoir tendance à tout mélanger. En s’offrant un peu de recul, déjà, peut-être, on se rend compte que les choses ne vont pas si mal, et qu’il n’y a peut être pas d’urgence à tout plaquer.

#2 - Est-ce que j’ai su tirer toutes les sonnettes d’alarme pour essayer d’améliorer les choses ?

La deuxième question que vous pouvez vous poser c’est : est-ce que j’ai su tirer toutes les sonnettes d’alarme pour essayer d’améliorer les choses ? Chez  somanyWays, nous constatons que 90% des personnes qui ressentent un mal-être au travail n’en ont pas parlé à la personne directement concernée. Ce manque de communication en entreprise est pourtant source de nombreux maux ! Nous avons souvent tendance à oublier que notre boss, notre RH ou notre collègue ne peut pas lire dans nos pensées. Alors, si vous souhaitez que quelque chose change dans votre quotidien de boulot – mission, ambiance de travail, mode de management – parlez, parlez, parlez ! Vous pourriez être surpris.e par le résultat !

#3 - Quels sont vraiment les risques ?

Il est impossible de généraliser le niveau de risque et d’impact de la crise. Certains secteurs, certaines personnes sont touchées, d’autres moins, d’autres pas du tout. C’est un peu la loterie. Quitter son job dans ce contexte peut être une bêtise, ou pas. Cela va dépendre de votre métier, de votre entreprise, mais aussi de vos propres ressources, financières et mentales. Pour certaines personnes, opérer une transition dans une période morose peut être particulièrement difficile à vivre moralement. Pour d’autres, cela va être au contraire une grande source de joie. Prenez le temps d’analyser la situation, de vous écouter, et n’oubliez pas que, derrière chaque crise, se cache une multitude d’opportunités.

Vous souhaitez vous faire avancer votre démarche de réflexion professionnelle ? Découvrez gratuitement notre programme 7 jours : Un email par jour pendant 1 semaine, pour faire le point sur ses envies professionnelles.