Réussir sa transition
7 janvier 2021

Freelancing rime t-il toujours avec liberté ?

Freelancing rime t-il toujours avec liberté ?

Φ Temps de lecture : 3′

Vous êtes nombreux à aspirer à plus de liberté dans votre travail. Le freelancing peut alors apparaître comme LA solution pour répondre à ce besoin. Mais être à son compte, ce n’est pas toujours le sésame vers la liberté. Cela implique quelques aménagements et concessions qu’il est important de considérer. Si vous envisagez de devenir freelance, voici trois questions à vous poser avant de vous lancer.

#1 - Qu’est-ce que j’entends par liberté ?

Premièrement, pouvez-vous définir exactement ce que vous entendez par “liberté” ? C’est un concept très vaste, et tout le monde ne projette pas les mêmes choses derrière cette notion. Pour certains, être libre dans son job, c’est travailler quand on veut d’où l’on veut, pour d’autres, cela signifie ne plus avoir de chef, pour d’autres encore c’est pouvoir être libre de choisir ses clients ou son emploi du temps.

#2 - D’où vient mon besoin de liberté ?

Ensuite, nous vous proposons de regarder dans le rétroviseur pour savoir d’où vient ce besoin de liberté. Peut-être qu’aujourd’hui, il est important pour vous d’avoir plus de flexibilité dans vos horaires de travail parce que dans vos précédentes expériences, vous étiez “en retard” quand vous arriviez à 9h05. Peut-être que votre dernier manager vérifiait vos moindres faits et gestes, et qu’il n’est plus question aujourd’hui d’avoir un boss contrôlant.

Clarifier d’où vient ce sentiment de manque de liberté va vous permettre de vous rendre compte que le freelancing n’est peut être pas la seule option pour vous sentir libre. On peut parfois retrouver de la liberté en changeant de boîte, de boss, en passant au 4/5ème…

#3 - Suis-je prêt.e pour la vie de freelance ?

Pour finir, il est indispensable de vous demander ce que le freelancing implique concrètement au quotidien. A quoi peut ressembler une semaine type en freelance ?  Suis-je prêt.e à passer une partie non négligeable de mon temps à faire de la prospection pour trouver mes clients ? Suis-je à l’aise avec l’idée de ne pas avoir de revenu assuré à la fin du mois ?  Qu’est-ce que je vais trouver dans mon quotidien ? Qu’est-ce que je vais perdre ?

Quelle que soit la piste qui se dessine, rien de mieux que d’aller vous confronter au terrain. Échanger avec des personnes à leur compte, faire une mission test pour une association, passer du temps dans un espace de coworking pour vivre d’un peu plus près le quotidien de celles et ceux qui ont opté pour le freelancing…  Libre à vous d’imaginer le petit pas que vous pouvez entreprendre pour valider ou invalider cette piste dans l’action et vous rapprocher de votre objectif.

Vous souhaitez poursuivre l’exploration de vos réflexions professionnelles ? 

  • Abonnez-vous à notre série somanyQuestions sur Youtube
  • Rejoignez la newsletter Trajectoires, votre dose d’inspiration bi-mensuelle pour questionner le travail
  • Suivez notre programme 7 jours pour faire le point sur vos envies pros
  • Faites le Workoscope, le test pour explorer votre rapport au travail
Vous souhaitez poursuivre l’exploration
de vos réflexions professionnelles ?