Réussir sa transition
17 février 2022

Comment changer de métier en 2022 ?

Temps de lecture : 10’
C’est un phénomène qui touche le monde entier : « La grande démission », cette cascade de remises en question et de changements d’orientation professionnelle, prend de l’ampleur. Si vous êtes, vous aussi, atteint·e par la bougeotte et vous vous demandez comment changer de métier, mais ne savez par où commencer, suivez-nous ! Nous avons fait le tour de la question pour vous aider à franchir le pas vers un changement de métier.’
une femme assise en haut d'une falaise contemple la vallée et se demande comment changer de métier

Pourquoi changer de métier en 2022 ?

La pandémie a bousculé nos habitudes et nos valeurs. Elle nous a fait comprendre qu’il était important de mettre la qualité de vie au centre de nos préoccupations. Notre rapport aux autres a changé, mais surtout, nous nous sommes interrogés sur notre place au travail. Pour bon nombre d’entre nous, le travail, en plus d’être un moyen de satisfaire nos besoins élémentaires, doit désormais avoir un sens.

Nous nous posons de plus en plus des questions comme : “Le métier que j’exerce correspond-il vraiment à mes aspirations ?” “À quoi bon gagner beaucoup d’argent si je ne ressens pas de passion pour mon job ?” Du coup, nous cherchons à changer de métier pour nous épanouir et être plus en phase avec nos valeurs. Et c’est en 2022 ou jamais qu’il faut se lancer ! 

Le chemin vers la décision de changer de métier : une période difficile 

Comment changer de métier ? Vous pensez peut-être que cela est plus facile à dire qu’à faire : détrompez-vous, il existe des outils pour vous aider. Pour l’instant, vous êtes probablement en pleine période de questionnement, vous n’êtes pas sûr·e d’avoir envie de changer, vous hésitez à lâcher la sécurité de votre job actuel et vous redoutez de ne pas réellement vous accomplir dans votre nouveau projet professionnel. N’hésitez pas à vous faire accompagner par des conseillers spécialisés en reconversion, ils sauront vous aider à faire le point.

La tendance de « grande démission »

C’est aux États-Unis qu’est née la notion de « great resignation ». Les salariés ont quitté en masse leur emploi pendant la pandémie. Beaucoup sont partis en retraite en profitant du rebond de la bourse, qui leur a donné l’aisance financière nécessaire. De nombreux postes se sont ainsi libérés, et ont accéléré le mouvement, en offrant des opportunités à celles et ceux qui souhaitaient un changement de carrière. En France, nous assistons également à ce phénomène de turn-over, qui ouvre la voie à de nouvelles aventures professionnelles.

Commencer par faire le point pour aborder sa nouvelle vie professionnelle

Comment procéder pour amorcer le processus de changement de métier ? Commencez par établir votre bilan personnel et professionnel, afin de dégager les raisons qui vous poussent à changer de voie.

Comment changer de métier ? Faire le point sur sa situation actuelle

Connais-toi toi-même, la devise de Socrate est toujours d’actualité ! Avant d’envisager un changement de voie professionnelle, il est bon de savoir si votre profil vous en donne la capacité. Recherchez dans votre poste actuel ce qui peut être transposé dans votre nouveau métier. Faites le bilan de votre situation pour savoir si vous avez les armes pour entamer une nouvelle carrière.

Ai-je le bon âge pour changer de parcours ?

Regardez autour de vous et essayez de deviner quel âge ont les personnes qui exercent le métier que vous envisagez. Vous découvrirez probablement que l’âge n’a pas vraiment d’importance quand on est passionné par son domaine professionnel. Vous craignez de ne plus être en capacité de suivre le rythme d’une formation ? Détrompez-vous, votre expérience, professionnelle ou personnelle, viendra à votre secours.

Comment changer de métier si mes études ne correspondent pas ?

En France, nous avons trop tendance à nous  focaliser sur le diplôme. Les Anglo-saxons considèrent davantage le niveau d’études, l’engagement et les compétences dites comportementales (les soft skills, celles qui ne s’apprennent pas sur les bancs de l’école ni dans les livres).

Si vous avez été formé à un métier, poursuivi des études post-bac ou même développé un projet personnel (associatif, créatif…), vous avez probablement acquis des connaissances, appris à analyser une situation et à apporter des solutions. Toutes ces compétences sont transposables dans un autre métier. Même très différent de celui pour lequel vous avez été formé. Et la formation tout au long de la vie est là pour vous enseigner un nouveau métier !

Mon entreprise actuelle peut-elle m’aider à changer de métier ?

L’entreprise pour laquelle vous travaillez est-elle en mesure de vous proposer un nouveau poste, plus en phase avec vos aspirations ? Les grandes entreprises abritent en leur sein tout un panel de métiers, parmi lesquels vous pouvez peut-être trouver une nouvelle voie. Vous pouvez quitter le service administratif pour le service commercial. Ou bien vous intéresser aux procédures qualité, voire vous tourner vers la production.

Vous ne savez pas comment changer de métier à l’intérieur de votre entreprise ? Rapprochez-vous de votre DRH. Il est là aussi pour vous faire évoluer et vous accompagner dans votre projet de mobilité interne. 

Mes expériences passées seront-elles utiles ?

Vous allez devoir préparer un nouveau CV : faites en sorte de valoriser vos expériences passées pour démontrer que vous êtes capable d’appréhender vos nouvelles missions.

Recherchez les points communs entre vos deux métiers. À première vue, il n’y a rien de similaire entre le conseil en entreprise et le travail d’ébénisterie ? Pourtant, dans les deux cas, vous apportez des réponses à ceux qui en ont besoin. Vous échafaudez des plans, vous mettez votre expertise en avant.  


Pour quelle raison est-ce que je veux changer de métier ?

Changer de métier demande un travail d’introspection. Il faut bien analyser les raisons qui vous poussent à changer de vie professionnelle. Elles doivent être solides pour vous permettre de commencer une nouvelle carrière avec de fortes chances de réussite.

Mon manager est toxique 

La source de votre mal-être se trouve peut-être dans la relation que vous entretenez avec votre manager. Interrogez-la. Pour vous, qu’est-ce qu’un bon ou un mauvais management ? Comment vous réaliser professionnellement si votre hiérarchie ne vous donne pas l’exemple ou vous humilie ?

Un bon manager doit avant tout être bienveillant, vous traiter avec égards, ne pas être à l’origine de vexations. Il doit également savoir s’adapter à ses équipes pour créer, selon leur besoin, de la place pour les initiatives, les conversations authentiques…

Je n’ai aucune perspective d’évolution

Vous avez intégré une petite entreprise et avez fait le tour de ce qu’elle peut vous offrir ou alors les postes qui vous intéressent vous passent systématiquement sous le nez ? Il est, effectivement, probablement temps de trouver une autre voie.

J’ai besoin d’une meilleure rémunération

Le métier que vous exercez actuellement fait partie de la liste de ceux qui sont les plus mal payés ? Vos efforts ne sont jamais récompensés ? S’il n’y a aucun espoir d’évolution, il est temps de vous demander comment changer de métier et de vous orienter vers une carrière plus rémunératrice. 


Je souhaite me tourner vers un projet entrepreneurial

Vous en êtes convaincu·e maintenant : vous ne pouvez pas exercer votre art sous la houlette d’un chef. Le salariat n’est pas fait pour vous, vous voulez devenir votre propre patron ou porter un projet qui vous tient à cœur. Vous avez peut-être une idée que vous savez prometteuse, mais vos responsables n’y montrent aucun intérêt. Et si l’année 2022 était le bon moment pour changer de métier ?


J’ai envie de changer de vie

La pandémie vous a révélé les avantages du télétravail, vous avez découvert le plaisir de partager des moments en famille, vous avez pris du recul sur le métier que vous exercez, autant de raisons pour changer radicalement de mode de vie. Vous pourriez devenir nomade digital ou vous installer dans une ville à taille humaine en tant qu’artisan, pour vivre de votre passion.

une femme fait du yoga en haut d'une montagne et se demande comment changer de métier


Est-ce le bon moment pour changer de métier ?

Comment changer de métier en 2022 ? Est-ce vraiment le bon moment ? Deux questions en une dans cette dernière : est-ce le bon moment pour vous ou est-ce le bon moment sur le plan de l’économie nationale ? Pour le premier cas, vous le saurez en réalisant votre bilan. En ce qui concerne la bonne santé économique, c’est maintenant ou jamais !

Définir mon sweet spot (ce que j’aime faire vs ce que je sais faire)

Connaissez-vous votre sweet spot ? C’est cet endroit où vos appétences rencontrent vos compétences. Couchez sur le papier au moins 5 choses que vous aimez faire. Servez-vous de la matrice somanyWays pour vous aider à définir quelles tâches vous donneraient réellement du plaisir et trouver ainsi votre métier idéal.

Identifier un secteur d’activité

Comment changer de métier si l’on n’a qu’une vague idée de ce que l’on veut faire ? Vous savez seulement que vous avez besoin de vous réorienter, car votre poste actuel ne correspond pas à vos aspirations profondes, mais vers où vous tourner ? Vous avez déjà identifié les raisons qui vous poussent au changement, vous avez fait votre bilan personnel. Il s’agit désormais d’entrer dans le dur et d’identifier le ou les secteurs d’activité qui pourraient combler vos attentes. 

Se renseigner sur l’état du secteur / marché

Renseignez-vous autour de vous, fréquentez les salons professionnels ou les salons étudiants, surfez à la recherche des secteurs en expansion, bref, faites votre étude de marché. Même si nous vous encourageons à suivre votre instinct et à vous diriger vers ce qui vous attire le plus, assurez-vous que vous y avez un avenir possible.

Comment changer de métier : se renseigner sur les métiers de ce secteur

Un secteur d’activité vous attire tout particulièrement ? Consultez les sites spécialisés, feuilletez les magazines de la profession, compulsez les fiches de l’ONISEP, servez-vous des outils de recherche de Pôle Emploi ou de l’APEC, échangez avec des professionnels du secteur ou encore consultez votre Chambre professionnelle : Métiers ou Commerce et Industrie. Bref, mettez toutes les chances de votre côté pour découvrir votre futur métier. Ce nouveau métier, c’est celui qui est en accord avec vos valeurs, votre expérience, vos compétences et le quotidien de travail dans lequel vous avez envie d’évoluer.

Changer de métier : les accompagnements

Ne restez pas seul·e pour apprendre comment changer de métier. Il existe de nombreux dispositifs d’accompagnement pour vous aider à faire le point sur votre situation, à acquérir les outils pour réussir votre changement d’orientation et vous épanouir dans un nouveau métier. Chez somanyWays, nous avons conçu un parcours d’exploration en 10 étapes sur 12 semaines qui mixe approche collective et coaching individuel pour vous aider à construire votre prochaine étape professionnelle. 

Comment changer de métier : la gestion de sa situation financière

Avant de se lancer dans une nouvelle aventure professionnelle, il est important de se poser la question : “Financièrement : comment changer de métier ?” Réorienter sa carrière a certes un coût, mais fort heureusement, il existe de multiples moyens pour le réduire à son minimum.

Faire le bilan de sa situation financière actuelle 

Vous allez devoir traverser une période d’incertitude, pendant laquelle vos revenus vont probablement diminuer ou ne seront plus garantis. Examinez vos comptes en banque, vos placements, les aides éventuelles (allocation de retour à l’emploi, RSA, indemnités de départ…) et calculez combien de temps vous allez pouvoir tenir sans nouvel apport. Êtes-vous prêt·e à renoncer provisoirement à certaines dépenses pour vous assurer un avenir professionnel plus en rapport avec vos idéaux ?

un verre transparent rempli de monnaie est posé sur une table représentant la partie financière pour comment changer de métier


Rechercher des méthodes de financement

Pour vous accompagner dans votre projet de reconversion, vous avez à votre disposition une palette de moyens de financement.

Le CPF

Le saviez-vous ? Tous les ans, en tant que salarié ou freelance, vous accumulez des droits sur un Compte Personnel de Formation. Vous pouvez en utiliser le montant pour entreprendre une formation en rapport avec votre futur métier ou pour financer un bilan de compétences. Il existe même un dispositif particulièrement adapté à ceux qui souhaitent faire une reconversion : le projet de transition professionnelle.

Si vous totalisez deux ans de salariat, dont un an dans votre entreprise actuelle, vous pourrez utiliser votre CPF pour suivre une formation qualifiante, tout en conservant votre rémunération.

Pôle emploi

Consultez votre conseiller Pôle emploi, pour étudier avec lui les différents financements possibles, le plus souvent par le biais de la Région. Vous pouvez obtenir des aides à la création d’entreprise, obtenir la prise en charge d’une formation hors CPF, solliciter le financement de votre bilan de compétences (dans le cadre de votre démarche de retour à l’emploi) ou tout autre coup de pouce mis en place par les autorités locales. 

Les dispositifs de financement à l’intérieur de l’entreprise

Vous pouvez tout à fait opérer votre reconversion à l’intérieur de votre entreprise actuelle. Les formations peuvent se dérouler pendant le temps de travail ou en dehors, en cours du soir, par exemple. Selon votre situation, vous pourrez vous appuyer sur :

  • Votre CPF avec maintien de votre salaire, 
  • Le Projet de Transition Professionnelle, qui utilise également votre crédit CPF,
  • Le Plan de Développement de Compétences, à la charge de l’entreprise,
  • La promotion par alternance, ou Pro-A, dont les crédits ont été renforcés dans le cadre du plan de relance de l’activité. Elle vous permet de vous reconvertir en mixant apprentissage dans votre entreprise et formation à l’extérieur.

Comment changer de métier : inspirez-vous de celles et ceux qui ont franchi le pas 

Vous avez toujours des doutes ? Vous croyez encore que les rêves n’ont pas leur place dans une carrière professionnelle ? Que le travail est fait d’une suite d’exigences, que vous devez assumer coûte que coûte ? Détrompez-vous, il est possible de réussir sa vie en sortant des sentiers battus, et surtout en faisant confiance à son intuition.

Toutefois, si votre cerveau refuse encore l’évidence, votre corps vous envoie peut-être des signes ? Ne les négligez surtout pas, il en va de votre épanouissement personnel et de votre santé. Croyez-en celles et ceux qui en ont fait l’expérience !

un homme qui réfléchi à comment changer de métier décide de franchir le cap et saute eu dessus d'une rivière


Quand ton corps te dit qu’il est temps d’arrêter

Giliane a plutôt bien commencé dans la vie, même si son orientation vers un Bac + 5 généraliste, avec spécialité marketing numérique, s’est faite sans grande conviction. S’ensuivent une parenthèse en Inde, puis un premier CDI en tant que consultante dans le digital. On peut rêver pire, n’est-ce pas ? Pourtant, l’environnement peu chaleureux des tours de La Défense, des missions tantôt captivantes, tantôt ennuyantes, l’incitent à saisir une opportunité, pour devenir manager digital et innovation dans un grand groupe.

La lourdeur des process, le manque d’impact, ou de sens, de ses actions lui pèsent rapidement. Cependant, c’est son corps qui l’alerte sur l’urgence de changer d’environnement : elle fait des malaises inexpliqués, qui n’ont d’autre signification qu’un mal-être au travail.

Elle rejoint une start-up, en espérant y trouver un meilleur climat, mais le miracle n’a pas lieu. Puis tente de rechercher une autre voie, en consultant de nombreux livres. Elle manque de méthode, se sent seule et doute d’elle-même.

C’est alors qu’elle reçoit une newsletter de somanyWays, dans laquelle elle voit un signe. Elle se lance dans l’aventure du parcours de reconversion professionnelle proposé par somanyWays. Le travail en groupe et les coachings lui offrent le cadre qui lui manquait pour mener à bien sa tâche. Elle peut enfin prendre le temps de  faire le point sur elle-même et se rendre compte qu’elle n’a jusqu’ici fait que saisir des opportunités, sans faire de véritables choix.

Elle s’autorise à se lancer dans une certification pour être coach professionnel, un rêve enfoui. Cette formation lui insuffle une énergie nouvelle et lui permet de se lancer dans des activités secondaires, comme la lecture, le jardinage ou la vie associative. Le parcours lui a permis de mettre le doigt sur l’une de ses phobies : la peur de ne pas remplir sa vie. Maintenant, elle se disperse moins et apprécie le climat serein de ses nouvelles relations.

Aller jusqu’au bout de ses rêves

C’est aussi son corps qui a fait prendre conscience à Laura qu’elle n’était pas engagée dans la bonne direction. Un blocage du dos (vous connaissez sûrement l’expression “J’en ai plein le dos” ?) lui a fait se demander s’il était vraiment nécessaire de se rendre malade pour bien communiquer.

C’est finalement un peu par défaut qu’elle s’était retrouvée dans le monde de la communication. Son rêve était de devenir écrivain, mais on l’a convaincue qu’il n’y avait pas d’avenir. Journaliste alors ? Oui, mais le métier a bien changé et ce qu’on lui présentait ne la tentait guère. Deux postes en tant que chargée de communication ne lui apportent aucune satisfaction. Elle s’ennuie, elle manque de challenges, elle a envie de s’exprimer en tant que militante féministe ou écologiste.

Un ami lui parle du parcours somanyWays, elle se sert de son CPF et part à la conquête d’elle-même. Elle se rend compte qu’elle n’est pas seule à se poser des questions, ce qui la déculpabilise. Elle décide de se faire confiance et de repartir pour un master de création littéraire, pour enfin vivre de ses passions. En parallèle, elle envisage de faire du freelancing ou de travailler dans une librairie. 

C’est maintenant à vous d’écrire votre histoire

Et si vous vous lanciez vous aussi ? Si vous nous avez lus jusqu’ici, c’est sûrement parce que votre situation professionnelle actuelle ne vous satisfait pas et que vous envisagez de changer de poste, d’entreprise et sans doute également de métier. Que vous ayez déjà une idée très précise du job qui vous ferait vibrer ou que vous soyez en plein questionnement quant à votre avenir, n’hésitez pas à frapper à notre porte. Nous avons mis au point plusieurs outils pour vous aider à y voir plus clair. Testez notre Workoscope, un outil spécialement mis au point pour vous aider à réfléchir à votre avenir professionnel. 

Vous disposez de 30 minutes pour faire le point sur votre situation ? 

Prenez rendez-vous avec l’un de nos conseillers, nous ferons ensemble, gratuitement, le tour des questions qui vous hantent et nous définirons vos besoins en accompagnement. Cette séance vous permettra peut-être de trouver votre solution de transition. Si vous pensez avoir besoin d’un bilan de compétences soutenu ou d’être accompagné dans votre changement de cap professionnel, vous pourrez rejoindre l’un de nos prochains parcours d’accompagnement, pour tout apprendre sur vous et sur le secteur d’activité qui vous attend.

En attendant, n’oubliez pas de vous inscrire à notre newsletter bimensuelle, elle vous donnera des astuces pour partir à la découverte de votre nouvelle carrière.